La règle de l’abrogation

 La règle de l’abrogation, essentielle pour comprendre le coran et ne pas se faire enfumer

Ordre des sourates

La règle de l’abrogation constitue la clé indispensable pour la compréhension du coran, et donc de l’islam.

Si on ne connaît cette règle fondamentale, on peut être déconcerté ou découragé devant les nombreuses contradictions présentes dans le livre saint des musulmans ; on risque également de se faire rouler dans la farine lors de discussions avec des musulmans rusés ou malintentionnés.

Anne-Marie Delcambre consacre un bref chapitre de son dernier livre [1] à ce thème. Elle rappelle que

« dans le cas de deux versets qui se contredisent …le verset révélé en dernier abroge le verset révélé en premier ».

Etant donné que dans le coran, les sourates ne sont pas classées dans l’ordre chronologique, mais par ordre de grandeur décroissante (de la plus longue sourate à la plus courte, à l’exception de la première), une question se pose inévitablement : en cas de contradiction entre deux versets, comment savoir quel est le verset révélé en dernier ?

Réponse : « Il faut (…) se référer aux études des savants de l’islam pour connaître l’ordre chronologique ». Ceux-ci distinguent les sourates mecquoises (révélées à La Mecque entre 610 et 622) et les sourates médinoises (révélées à Médine entre 622 et 632).

Le principe du verset abrogeant (nâsikh) et du verset abrogé (mansûkh) est d’ailleurs contenu dans le Coran lui-même :

Sourate 16 AN-NAHL (LES ABEILLES) (mecquoise, la 70ème révélée), verset 101 :

« Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre – ils disent : « Tu n’es qu’un menteur. » Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. »

Sourate 2 Al-BAQARAH (LA VACHE) (médinoise, 87ème révélée), verset 106 :

« Si nous abrogeons un verset ou si nous le faisons passer à l’oubli, nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sait-tu pas qu’Allah est omnipotent ? »

Quel est l’effet de tout ceci ? La règle de l’abrogation a des conséquences pratiques, concrètes. Illustrons-le par deux exemples.

Capture d’écran 2015-01-10 à 19.28.11

Premier exemple.

Pourquoi la consommation d’alcool est-elle interdite aux musulmans ? La sourate 16, verset 67 dit pourtant :« Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour les gens qui raisonnent ».

Il faut savoir que la sourate 16 est une sourate mecquoise (c’est la 70ème révélée) et qu’elle est abrogée par la sourate 2 (médinoise, 87ème révélée), verset 219.

Celle-ci est abrogée à son tour par la sourate 4 (médinoise, 92ème révélée), verset 43.

Cette dernière est finalement abrogée par la sourate 5 (médinoise, 112ème révélée), verset 90 : « O les croyants ! Le vin, les jeux de hasard, les statues, les flèches de divination sont une abomination inventée par Satan. Ecartez-vous-en afin que vous réussissiez. »

Donc de la 70ème à la 87ème à la 92ème, puis à la 112ème

On a donc ici affaire à une succession de versets qui s’abrogent les uns les autres, et c’est le dernier d’entre eux (chronologiquement) qui a le dernier mot. « D’après le principe de l’abrogation qui régit l’application du Coran, c’est la sourate 5 qui doit guider la conduite du musulman. Il faut donc ne pas consommer d’alcool » [2].

Capture d’écran 2015-01-10 à 19.29.10

Deuxième exemple.

Pourquoi certains, dont je fais partie, déploient-ils autant d’efforts pour dire, à l’encontre de tant d’autres, que l’islam n’est PAS la religion de paix ni tolérante qu’on a coutume de nous décrire ? Le coran contient bien de nombreux versets « pacifiques », « gentils », « tolérants ». En effet.

Mais il en comprend également d’autres, qui sont « intolérants », d’une extrême violence envers les juifs, les chrétiens, les non-croyants.

Dès lors, à quels versets se fier ? Il faut une nouvelle fois savoir à quelle période se rapportent les versets en question. Les premiers (tolérants) appartiennent à la période mecquoise, les seconds (violents) à la période médinoise.

Par conséquent, toujours en vertu du principe de l’abrogation (contenu dans le coran, je le rappelle), les versets qui prêchent l’indulgence, la tolérance, sont abrogés par ceux qui prônent la violence et l’intolérance. Ceux qui invoquent les versets de la période mecquoise pour soutenir que « l’islam est une religion de paix etc. » sont ignorants du principe de l’abrogation, ou pire, le connaissent très bien mais essayent de nous manipuler.

Anne-Marie Delcambre fournit dans son dernier livre, au chapitre « Sourates du Coran ? », une liste fort précieuse des sourates de La Mecque et de Médine. Sur un total de 114 sourates, 86 sont mecquoises, 28 sont médinoises.

Sont médinoises les sourates suivantes (dans l’ordre de la révélation) : 2, 8, 3, 33, 60, 4, 99, 57, 47, 55, 13, 76, 65, 98, 59, 24, 22, 63, 58, 49, 66, 64, 61, 62, 48, 5, 9, 110. La sourate 2 est ainsi la première sourate de la période médinoise, et les sourates 5, 9 et 110 en sont les dernières.

Arrêtons-nous un instant sur deux sourates médinoises particulièrement importantes.

Capture d’écran 2015-01-10 à 19.31.46

« La sourate 9, sourate médinoise, l’avant-dernière révélée, est d’une importance primordiale. Le verset 29 de cette sourate 9, révélée en 631, abroge toute disposition antérieure autorisant une attitude plus douce envers les polythéistes, les juifs, les chrétiens, les sabéens et les zoroastriens. Ce verset n’établit plus de différence entre les idolâtres et les monothéistes. » [3]

Or, que dit cette sourate:

AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR) 9, verset 29 ?

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, (Juifs & Chrétiens) jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés ».
قَاتِلُوا الَّذِينَ لاَ يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَلاَ بِالْيَوْمِ الآخِرِ وَلاَ يُحَرِّمُونَ مَا حَرَّمَ اللَّهُ وَرَسُولُه ُُ وَلاَ يَدِينُونَ دِينَ الْحَقِّ مِنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ حَتَّى يُعْطُوا الْجِزْيَةَ عَنْ يَد ٍ وَهُمْ صَاغِرُونَ

 Verset 5: « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (i.e. les chrétiens qui associent à Dieu deux autres divinités) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.« 

Capture d’écran 2015-01-10 à 19.10.36

Le verset 4 (MOUHAMMAD) de la sourate 47 (95ème révélée) est appelé « verset du jihad » : il abroge tous les versets (124) appelant à la paix.

Et que dit le « verset du jihad » ?

« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions ».

Capture d’écran 2015-01-10 à 19.14.44

Il faut donc avoir cette règle de l’abrogation à l’esprit lors de toute discussion au sujet de l’islam, que ce soit avec des gens qui l’ignorent et à qui il faut alors l’expliquer, ou avec des gens qui la connaissent mais comptent sur notre ignorance pour avancer leurs pions et nous induire en erreur…

Tant que cette règle de l’abrogation se sera pas abrogée, si j’ose dire, les tentatives de ceux qui conseillent de ne tenir compte que des sourates mecquoises n’ont hélas aucune chance d’aboutir.

Le Soudanais Mahmoud Muhammad Taha (1908-1985), pour l’avoir proposé, le paya de sa vie : il fut déclaré coupable d’apostasie et fut pendu le 20 janvier 1985. Il avait septante-six ans.

Le 10 janvier 2015 Version adaptée et augmentée

Reproduction autorisée avec les mentions suivante : ©carlesen @vrais66

 ***

Toute la vérité sur Mahomet modèle parfait 34 articles révélateurs de qui il était en réalité (Ce que les musulmans ignorent ou veulent vous cacher):

***

J’ai dû couper contact avec plusieurs personnes que j’aimaient parce qu’ils me traitent d’islamophobe et de raciste au lieu de se donner la peine de regarder en face la réalité de la situation de l’islamisation dans le monde.

Voici quelques faits et il y en aurait des centaines d’autres à relater :

Canada, à Ottawa une sentinelle a été assassiné par un musulman radical. Au Québec un imam est poursuivi pour avoir prôné l’amputation des mains de voleurs.

Sisi le Président de l’Égypte vient d’appeler à la réforme de l’Islam (rien de moins) pour que cesse la propagation du califat inhérent à l’Islam qui exige la mise à mort de milliards de non-musulmans (juifs/chrétiens et tous les infidèles).

 Allemagne a chaque semaine des marches de protestation Anti-Islam  par des milliers de personnes.

 En Suède on vient juste de bruler trois grandes mosquées pour protester contre la violence et le djihad de viol dans leur pays

 En Chine on vient d’exécuter une douzaine de musulmans radicaux

 Aux États-Unis on a eu à voter des lois anti-charia dans 16 États (jusqu’ici). Les musulmans ont même essayé de construire une mosquée sur ground zéro à New York pour commémorer les attaques du 9-11

 En Australie qui a une énorme population musulmane sur la dole (aide sociale) qui incitent à la violence, ils ont déporté plusieurs musulmans

 Des milliers de Juifs ont fui la France parce que les musulmans ont semé la violence et l’antisémitisme

 En Angleterre il y a désormais des zones interdites où  la charia est appliquée et policiers n’osent plus y entrer

 et ainsi de suite…

Aidez-moi à propager ces réalités sur l’islam:
Svp Propagez et PRENEZ POSITION CONTRE L’ISLAM et sa BARBARIE http://j.mp/14bQRLp

Décapitation (Pas de censure)

A M P U T A T I O N (Pas de censure)

Lapidation (Pas de censure)

 @ vrais66 on TweeterRed-and-blue-pills

Quebec Boycottez Olymel Lafleur Flamingo

La certification Halal qui fait que des animaux sont mis à mort dans de souffrances inouïes est une industrie de plus de 60 milliards de dollars dans le monde et sert à financer les atrocités des musulmans radicaux.

Après deux attentats terroristes, la Commission des droits de la personne du Québec propose de limiter la liberté d’expression. On en vient à croire que le terrorisme est une arme efficace: la liberté recule, et la charia avance.

Les islamistes devraient toutefois éviter de se réjouir trop vite, car la censure peut être une arme à double tranchant.

 

 De l’immigration musulmane initiale aux révoltes

Les signes précurseurs d’une guerre totale meurtrière.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets :

une immigration massive de populations dont la religion et les cultures ne sont pas celles des pays d’accueil

un repli communautaire et un refus d’assimilation dans les nations qui les accueillent

une montée du prosélytisme islamique dont l’objectif ultime inscrite dans le coran est, la prise du pouvoir politique pour imposer le joug tyrannique et moyenâgeux de la charia

une délinquance massive de jeunes individus issus de l’immigration pratiquant une violence extrême et brutale

une intensification de scènes de guerre et de trafics illicites dans des zones islamisées

une irresponsabilité et une incompétence édifiantes des politiques pratiquant la culture de l’excuse et le clientélisme électoral détruisant l’essence même de la démocratie

la compromission des politiques au pouvoir avec les représentants de l’islam qui devient ainsi complice de la barbarie

des manifestations de plus en plus nombreuses des populations qui refusent de voir leurs pays s’islamiser, se communautariser et se fragmenter

Nous assistons donc à une destruction progressive des démocraties, de ses peuples et de ses valeurs dont les prémices peuvent aboutir à une guerre mondiale de plus en plus proche

Allez-vous sacrifier l’avenir de vos enfants, de vos pays et de votre civilisation ?

Face à l’inacceptable, face à l’omerta des politiques, des politiciens et des médias, citoyens du monde réveillez-vous !

Article XI de la Déclaration des Droits de L’Homme et du Citoyen de 1789 : la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la loi

Plus de 100 vidéos CLIQUEZ

 

hacking

x

 

 

x

x

x

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s