Coran DANGEREUX et méchant

***

 6647283-10027318
 Capture d’écran 2015-01-10 à 20.57.36

Pour le slogan Coran, ça serait « si on vous menace régulièrement, vous finirez par y croire »

***

Par Alain Franquignon

Agrégé de lettres, j’ai réalisé une étude sur les occurrences de mots dans le Coran. C’est un livre très clair… (mais là je vous livre en partie mes conclusions)

Le Coran, un livre DANGEREUX et méchant.

C’est un livre de combat, de guerre, et quelle caution, quelle cause serait plus digne d’être défendue que celle de son Dieu.

Je me suis demandé très tôt dans la lecture des « paroles du prophète » pourquoi ce livre n’était pas interdit au même titre que Mein Kampf de Hitler … Il n’en diffère guère que par le préchi-prêcha insipide qui enveloppe ses agressions verbales incessantes.

C’est probablement le plus mauvais livre que j’aie jamais lu, mauvais dans les deux sens du terme : ennuyeux et méchant.

Ennuyeux à cause des reprises incessantes des mêmes idées, répétées ad nauseam tout au long de toutes les sourates, sans exception, et méchant parce qu’il se dégage de cette lecture l’impression que l’homme qui a écrit ce livre n’était pas « bon », mais « méchant ». C’est du moins MA lecture du Coran.

Cette méchanceté se traduit le plus souvent sous la forme de la MENACE

Le Coran est un livre menaçant, et comme il vous menace, vous, pauvre lecteur, vous devez, pour vous affranchir de cette menace, devenir le sujet et non plus l’objet de la menace, et faire vôtre la parole menaçante, la reprendre à votre compte pour être du côté du menaçant, et non plus du menacé.

Mais c’est une conversion incomplète : en lisant le Coran, on est toujours sous la menace en même temps qu’on y met autrui. C’est pourquoi le Coran est un livre violent dans son essence même. L’auteur exerce une violence verbale continue (voire l’occurrence des mots) tout au long de chacune des sourates. Il nous apparaît comme un être épris de pouvoir, voulant à tout prix régner sur les autres, les dominer, les écraser, les châtier et les éliminer si besoin …

Extrême pauvreté du message

Par ailleurs, ce qui m’a frappé en lisant le Coran, c’est l’extrême pauvreté du message, pauvreté qui s’exprime par la répétition incessante de la même idée de soumission à Dieu, mais aussi par l’absence complète de deux choses fondamentales pour une religion : une morale universelle et une cosmologie.

  • Une morale universelle fondée sur la notion de Bien et du Mal qui seraient au-delà de l’islam lui-même et qui vaudrait pour tous les hommes (comme condamner le meurtre, le mensonge, le vol, le viol, parce qu’ils sont le Mal en soi). Or ces mauvaises actions ne sont pas du tout condamnées lorsqu’elles s’exercent sur l’autre, le non-musulman.
  • Une cosmologie. Pas de création du monde ni d’explication (mythologique bien sûr) sur la nature des choses, ni sur l’origine de la différence entre l’homme et la femme.
  • Pas d’éloge du travail ni de l’enrichissement par la multiplication des troupeaux ou par la culture des champs (comme on en trouve dans la bible, et dans l’antiquité grecque avec « les travaux et le jours » d’Hésiode », ou dans l’antiquité romaine avec les « Géorgiques » de Virgile). Par contre une Sourate sous-titrée « Le Butin ».
  • Ainsi le mot « travail » et ses dérivés n’apparaît qu’une demi-douzaine de fois, et toujours associé à l’idée que de pauvres gens (ou des esclaves) y sont contraints pour survivre

Les occurrences de mots sont-elles révélatrices, mais l’absence d’occurrence de mots l’est aussi.

La traduction du Coran disponible sur internet, et approuvée par la grande mosquée de Paris comporte 86721 mots.

Sur ce total, nous avons écartés tous les petits mots « outils » comme les articles, les prépositions, les verbes être et avoir, les pronoms, les conjonctions, etc. Ces mots outils forment un total de 28519 mots. Nous n’avons donc gardés comme mots signifiants que les noms, les verbes, les adjectifs et les adverbes significatifs. Au total 58562 mots « signifiants » qui transmettent le message du Coran.

Nous nous sommes donc attachés au domaine particulier qui concerne directement Allah et l’obéissance à ses commandements, domaine que l’on peut diviser en 4 sous-domaines :

  • Vérité/mensonge (vraie religion, mensonges des autres religions, croyances, incroyance, etc …) : 2858 mots
  • Récompense/punition (Allah doit être craint car il récompense les croyants, et punit les non-croyants) : 2721 mots
  • Obéissance (avertissements, interdictions, prosternation, autorités …) : 918 mots
  • Dieu (prophète, fidèles, infidèles, saints, menteurs, mécréants …) : 5800 mots

Total de cet ensemble : 12297 mots, sur 58562, …. Soit 21% des mots du Coran.

Et sur les 58562 mots, le mot « amour » n’apparaît que 10 fois, et encore :

  • 3 fois pour parler de l’amour d’Allah pour ses fidèles,
  • 2 fois s’agissant de l’amour des fidèles pour Allah,
  • 4 fois pour parler de l’amour des richesses,
  • mais une seule fois pour désigner l’amour d’une femme pour un homme,
  • et jamais pour évoquer de l’amour de l’homme envers son prochain.
  • Le mot « aimer », conjugué, apparaît 53 fois, presque exclusivement pour dire qu’Allah aime les croyants, les justes, les fidèles, les pieux, ceux qui lui font confiance.
  • Sinon il est employé dans le sens de « souhaiter » ou « apprécier » : ex: « …les Juifs qui aiment bien écouter le mensonge » (S 5, V 41), « les mécréants aimeraient vous voir négliger vos armes … » (S 5, V 102) etc.

Voilà le score accablant du Coran : nous asséner, ad nauseam, que nous devons obéir à Dieu, être de vrais croyants, nous tenir loin du mensonge des autres religions, sous peine de « châtiment douloureux ».

Un cinquième des mots d’un livre de 1000 pages répètent sans cesse cette même idée.

Pourquoi une telle répétition ? A-t-on besoin d’être autant averti, menacé ? Ne s’agirait-il pas de la déclinaison d’un slogan ? Pour le Coran, ça serait « si on vous menace régulièrement, vous finirez par y croire ». La répétition tient lieu d’argumentation.

Le Coran n’explique pas, il affirme.

L’essentiel de son message est de faire peser sur vous la domination de Dieu, un Dieu que vous devez craindre et faire craindre. Mais son châtiment est pour les vivants, dans ce monde. L’homme de guerre Mahomet reste un homme de guerre …

Il y a bien sûr mille autres choses à dire sur le Coran, comme par exemple la légende de Joseph et de ses frères, si bien racontée dans la Bible, et qui devient un charabia incompréhensible dans le Coran, mais nous avons voulu mettre l’accent sur quelque chose que je n’avais pas entendu ni lu (même dans le livre d’Ibn Warraq) : sa dimension ennuyeuse et menaçante, qui vont de pair.

P.S. : Avec plusieurs amis, qui n’avaient pas lu le Coran, j’ai parié qu’ils pouvaient ouvrir 3 fois le Coran à n’importe quelle page (version papier), et qu’on y trouve au moins une fois sur la page de gauche ou sur celle de droite une variante de la phrase suivante « Dieu le miséricordieux vous réserve un châtiment douloureux si vous n’obéissez pas à ses commandements » …. J’ai toujours gagné.

© Alain Franquignon pour www.Dreuz.info

 ***

La vérité sur Mahomet pseudo-modèle parfait:

***

J’ai dû couper contact avec plusieurs personnes que j’aimaient parce qu’ils me traitent d’islamophobe et de raciste au lieu de se donner la peine de regarder en face la réalité de la situation de l’islamisation dans le monde.

Voici quelques faits et il y en aurait des centaines d’autres à relater :

Canada, à Ottawa une sentinelle a été assassiné par un musulman radical. Au Québec un imam est poursuivi pour avoir prôné l’amputation des mains de voleurs.

Sisi le Président de l’Égypte vient d’appeler à la réforme de l’Islam (rien de moins) pour que cesse la propagation du califat inhérent à l’Islam qui exige la mise à mort de milliards de non-musulmans (juifs/chrétiens et tous les infidèles).

 Allemagne a chaque semaine des marches de protestation Anti-Islam  par des milliers de personnes.

 En Suède on vient juste de bruler trois grandes mosquées pour protester contre la violence et le djihad de viol dans leur pays

 En Chine on vient d’exécuter une douzaine de musulmans radicaux

 Aux États-Unis on a eu à voter des lois anti-charia dans 16 États (jusqu’ici). Les musulmans ont même essayé de construire une mosquée sur ground zéro à New York pour commémorer les attaques du 9-11

 En Australie qui a une énorme population musulmane sur la dole (aide sociale) qui incitent à la violence, ils ont déporté plusieurs musulmans

 Des milliers de Juifs ont fui la France parce que les musulmans ont semé la violence et l’antisémitisme

 En Angleterre il y a désormais des zones interdites où  la charia est appliquée et policiers n’osent plus y entrer

 et ainsi de suite…

Aidez-moi à propager ces réalités sur l’islam:
Svp Propagez et PRENEZ POSITION CONTRE L’ISLAM et sa BARBARIE http://j.mp/14bQRLp

Décapitation (Pas de censure)

A M P U T A T I O N (Pas de censure)

Lapidation (Pas de censure)

 @ vrais66 on TweeterRed-and-blue-pills

Quebec Boycottez Olymel Lafleur Flamingo

La certification Halal qui fait que des animaux sont mis à mort dans de souffrances inouïes est une industrie de plus de 60 milliards de dollars dans le monde et sert à financer les atrocités des musulmans radicaux.

Après deux attentats terroristes, la Commission des droits de la personne du Québec propose de limiter la liberté d’expression. On en vient à croire que le terrorisme est une arme efficace: la liberté recule, et la charia avance.

Les islamistes devraient toutefois éviter de se réjouir trop vite, car la censure peut être une arme à double tranchant.

 

 De l’immigration musulmane initiale aux révoltes

Les signes précurseurs d’une guerre totale meurtrière.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets :

une immigration massive de populations dont la religion et les cultures ne sont pas celles des pays d’accueil

un repli communautaire et un refus d’assimilation dans les nations qui les accueillent

une montée du prosélytisme islamique dont l’objectif ultime inscrite dans le coran est, la prise du pouvoir politique pour imposer le joug tyrannique et moyenâgeux de la charia

une délinquance massive de jeunes individus issus de l’immigration pratiquant une violence extrême et brutale

une intensification de scènes de guerre et de trafics illicites dans des zones islamisées

une irresponsabilité et une incompétence édifiantes des politiques pratiquant la culture de l’excuse et le clientélisme électoral détruisant l’essence même de la démocratie

la compromission des politiques au pouvoir avec les représentants de l’islam qui devient ainsi complice de la barbarie

des manifestations de plus en plus nombreuses des populations qui refusent de voir leurs pays s’islamiser, se communautariser et se fragmenter

Nous assistons donc à une destruction progressive des démocraties, de ses peuples et de ses valeurs dont les prémices peuvent aboutir à une guerre mondiale de plus en plus proche

Allez-vous sacrifier l’avenir de vos enfants, de vos pays et de votre civilisation ?

Face à l’inacceptable, face à l’omerta des politiques, des politiciens et des médias, citoyens du monde réveillez-vous !

Article XI de la Déclaration des Droits de L’Homme et du Citoyen de 1789 : la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la loi

Plus de 100 vidéos CLIQUEZ

 

hacking

x

 

 

x

x

x

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s